Entrevu grâce à l’intégration de l’éditeur Gutenberg, WordPress souhaite enfoncer le clou avec son projet de Full Site Editing (FSE) avec la version 5.8, d’ici Juillet 2021. Le FSE permet de modifier et personnaliser toute l’interface de votre site internet à partir des blocs de contenus. Cependant, certains réfractaires se demandent quels sont les avantages d’un tel système. Nous allons y répondre en nous basant sur une interview de Jean-Baptiste Audras, représentant de l’équipe Core de WordPress et CTO de l’agence Whodunit.

Qu’est ce que le FSE et quel est son objectif ?

Jean-Baptiste explique qu’à la base, Gutenberg a pour but de proposer une “expérience d’administration plus homogène”. En effet, il faut savoir qu’au début pour créer et administrer un site WordPress, il fallait être copain avec beaucoup de concepts. (les widgets, shortcodes, gestionnaire de menu, etc.) Avec l’arrivée de Gutenberg, le fonctionnement par blocs a permis de tout centraliser et gérer l’ensemble du site plus intuitivement.

La seconde partie du projet est donc le FSE. Celui-ci va permettre d’aller encore plus loin. Il permettra l’édition de l’ensemble du frontend à l’aide de ces mêmes blocs éditoriaux.

Comprenez par là que si, aujourd’hui, Gutenberg permet d’éditer par blocs uniquement les publications, le Full Site Editing permettra de manipuler n’importe quel élément dans l’interface ! C’est à dire que demain, vous pourrez personnaliser votre header, vos menus, vos widgets ou votre footer en quelques clics.

Dans l’ensemble, il faut s’attendre à ce que le thème soit responsable de la partie graphique en gérant ses feuilles de styles mais que l’agencement des éléments soient gérés par des blocs Gutenberg.

Quels sont les avantages du Full Site Editing pour la communauté WordPress ?

Le CTO explique que le but du FSE est de laisser une maitrise complète aux utilisateurs et utilisatrices. Non plus seulement sur le contenu éditorial, mais également sur l’ensemble de l’architecture du CMS. Même si la possibilité de personnalisation était déjà conséquente, il est vrai que les options étaient assez éparses et propres à chaque thème. Aujourd’hui, le FSE permettrait d’unifier ces paramètres grâce au bloc éditorial.

Mais qu’en est-il des développeurs et développeuses ? Et bien de notre côté, cela aura un impact majeur sur notre façon de créer des thèmes. Notamment avec une architecture spécifique qu’il faudra respecter. Par exemple, il faudra rajouter un fichier theme.json ainsi que des nouveaux fichiers modèles dans des dossiers appropriés.

Par conséquent, à la sortie du Full Site Editing, seuls très peu de thèmes seront compatibles ! Jean-Baptiste fait le parallèle avec la sortie de l’éditeur de blocs fin 2018: “Cela dit, une minorité de thèmes seulement étaient compatibles avec l’éditeur de blocs lors de sa sortie fin 2018, retard qui fut assez vite comblé par l’enthousiasme des auteurs de thèmes pour les possibilités offertes par Gutenberg“. Cependant, j’ai l’impression que l’engouement n’est pas du tout le même qu’en 2018, mais ça, ce n’est que mon avis.

Enfin, WordPress permet de profiter d’une approche totalement modulaire et facilite l’utilisation de “design systems” dans la conceptions de sites web.

L’intégration du Full Site Editing et ce qui pourrait arriver dans la version 5.8

Il faut savoir que ce projet de Full Site Editing n’est pas un projet unique qui est prévu pour sortir en one shot. C’est plutôt un ensemble de petits projets qui viendront upgrader l’expérience WordPress. Comme expliqué dans l’interview, l’intégration de l’ensemble du projet prendra plusieurs versions du CMS.

Pour terminer, voici quelques exemples de features qui pourraient être ajoutées dans la version 5.8 de WP (source: Blog du Modérateur).

  • Rendre possible la construction de thèmes compatible avec le FSE grâce au fichier theme.json.
  • Mise en place des blocs indispensables à la création des fichiers modèles de base (logo, affichage de la liste des articles, etc).
  • Gestionnaire de widgets à l’aide de blocs Gutenberg
  • Bloc d’affichage des menus de navigation

Conclusion

Il est évident que WordPress est sur la bonne voie et fait tout pour faciliter la vie de ses utilisateurs. Même si une partie de la communauté est réticente, WP assure toujours une rétrocompatibilité et ne force personne. De mon point de vue, cette évolution grâce au FSE est un véritable atout et ne remplacera en rien les page builder comme Divi ou Elementor. C’est un complément pour faciliter la gestion de l’interface d’un site web. Pour nous, webmasters, c’est certainement un gain de temps considérable.

Voilà les Loulous ! J’espère que cet article aura fait le point sur les futures améliorations de WordPress. Si vous souhaitez en discuter, contactez-moi via mes RS.

Et comme toujours, vous pouvez aussi me contacter via mon formulaire !

Restons connectés

si vous avez une question ou une demande de devis

Leave a Reply

Check out other articles