illustration comment éviter les arnaques sur internet
Image par teguhjati pras de Pixabay

Avec le COVID-19, nous avons constaté un boom des sites marchands sur internet. En effet, les entrepreneurs les plus téméraires ont réussi leur transition numérique et ont pu développer leur activité sur le web. Cependant, des petits charlatans en ont profité (plus que de coutume) pour essayer de vous proposer des produits révolutionnaires à des prix dérisoires. Pour éviter ces arnaques sur internet, je vous ai déjà parlé du dropshipping. Mais il existe encore d’autres moyens de vous soutirer de l’argent, et nous allons voir comment vous en prémunir et, à posteriori, comment agir si vous êtes victime.

Un site sécurisé: l’utilisation du HTTPS

Lorsque vous visitez un site internet, regardez dans le coin supérieur gauche de votre barre d’adresse URL. Si vous constatez un petit cadenas, c’est que le site web est sécurisé. A contrario, cela veut dire que le site en question est peut-être frauduleux.

Le protocole HTTPS vous assure une sécurisation de vos données, que ce soit votre email, mot de passe mais également vos données bancaires. Les transactions sont chiffrées et aucun intermédiaire ne peut “écouter” les données qui transitent entre vous et la plateforme.

Malheureusement, les sites frauduleux utilisent de plus en plus ce protocole histoire de passer un peu plus inaperçu. C’est pourquoi il existe d’autres méthodes complémentaires pour pour protéger du hammeçonage.

Analyser la fiabilité d’un site pour éviter les arnaques sur internet

Si c’est la première fois que vous arrivez sur un site web et que vous comptez acheter quelque chose, analysez-le. Faites vos recherches sur internet, renseignez-vous sur l’expérience des autres utilisateurs. Ont-ils été conquis ou, au contraire, est-ce une plateforme qui reçoit énormément de plaintes ?

Pour vous faciliter la vie, jetez un œil chez Franceverif.fr. C’est une extension Google Chrome qui analyse le site web sur lequel vous naviguez. Si la plateforme est frauduleuse ou que c’est un site de dropshipping malintentionné, un bouclier rouge apparaît et vous indique sa dangerosité.

Méfiez-vous des offres trop alléchantes

Les faux sites marchands et de dropshipping frauduleux sont facilement reconnaissables. Si vous tombez sur un produit anormalement peu cher, avec une promotion hors période de soldes ou simplement qu’une offre paraît trop belle pour être vraie, passez votre chemin.

Nombre de témoignages rapportent des plateformes vous vendant des montres/lunettes de luxe à 50€ au lieu de 299€ et se sont retrouvé avec un produit made in China de très mauvaise qualité. Au delà de la piètre qualité, n’oubliez pas que pour réaliser ce genre de produit cheap, ce sont des gens, plus ou moins jeunes, qui sont exploités dans d’autres pays. Evitez à tout prix de faire fonctionner de genre d’industrie !

Dans d’autres situations, les victimes ont acheté sur des sites web promus par des influenceurs de renom mais n’ont jamais reçu leur commande.

Vérifiez les coordonnées et mentions légales afin d’éviter les arnaques sur internet

Pour ce faire, dirigez-vous vers la page de Contact du site internet. Si vous trouvez une adresse email, un numéro de téléphone, passez-le dans un moteur de recherche. Si vous parvenez à trouver une adresse, allez sur Google Maps et recherchez la. Avec la Street View, vous pourrez voir exactement où cette entreprise se situe et si ce n’est pas juste une fausse adresse.

Si vous ne trouvez rien de tout ça, essayez de trouver la page des Mentions Légales. Cette page, pourtant obligatoire, est très rarement existante sur les sites frauduleux. Pour savoir ce que cette page doit contenir et faire la comparaison avec le site web que vous visitez, vous pouvez vous référer au site Service Public.fr.

Ces deux points sont peut-être les plus sûrs pour éviter les arnaques sur internet !

Quelles actions entreprendre si vous êtes victime d’arnaque sur internet ?

Tout d’abord, prévenez immédiatement votre banque pour qu’elle puisse immédiatement faire opposition au paiement. Soyez assez rapide, sinon votre paiement partira quand même ! Aujourd’hui plusieurs banques proposent une assurance pour protéger leur clients de la fraude et couvrent une partie des frais engagés.

Si vous êtes victime d’escroquerie sur une marketplace type Cdiscount ou Amazon, faites une réclamation au service client. Généralement, ces plateformes seront très réactives et feront le maximum pour vous rembourser totalement. De plus, cela sera servira à protéger les futurs potentiels clients de la marketplace.

Surtout, ne perdez pas espoir. Beaucoup d’internautes victimes d’escroquerie pensent qu’ils ne reverront jamais leur argent. Ce qui est faux ! En plus des actions menées par votre banque, si vous êtes passés par PayPal, ces derniers disposent d’une protection des acheteurs et vous rembourseront partiellement ou totalement en fonction du montant débité.

Enfin, dernier point, portez plainte. Pourquoi cela ?

Vous augmenterez déjà vos chances de récupérer votre argent. Si vous alertez les autorités, vous aurez plus de chance de retrouver l’arnaqueur et donc d’être remboursé. De plus, chez certaines banques, il est obligatoire de fournir une preuve de dépôt de plainte pour entamer un remboursement et une enquête. Si vous êtes victimes, signalez le immédiatement au service de cybercriminalité. Vous pouvez aussi vous rendre sur le plateforme Pharos, gérée par le gouvernement, qui s’occupe des fraudes et des contenus illicites sur internet.

Conclusion

Malgré la praticité de commander sur internet, soyez vigilent. Un site web frauduleux peut paraitre sécurisé sans recherches approfondies. Même s’il n’existe aucun moyen de vous prémunir à 100% des arnaques, ces quelques conseils vous seront très utiles !

Comme d’habitude, je vous invite à me suivre sur mes réseaux pour d’avantage de contenu:

Et on se retrouve très vite pour un nouvel article, prenez soin de vous !

Restons connectés

si vous avez une question ou une demande de devis

Leave a Reply

Check out other articles